Dernières nouvelles

Newsletter

Un grand besoin d’air propre !

Turin, Varèse, Rome : ces villes italiennes sont au centre de la recherche publiée sur Lancet Oncology, ayant enregistré un taux de pollution parmi les pires d’Europe. Les poussières fines présentes dans l’air sont hors des paramètres établis par la Communauté européenne, selon laquelle les particules doivent rester en dessous de 40 microgrammes par mètre cube, les PM10, et en dessous de 20 microgrammes, les PM25. Voilà qui est préoccupant : le lien est très étroit entre concentration de polluants dans l’air et risque de souffrir d’un cancer du poumon. Les nouveaux cas enregistrés en Italie depuis 2010, malheureusement, le confirment. Les poussières fines qu’on respire tous les jours en se baladant dans les rues de la ville, ou qui entrent dans les maisons, sont un ennemi à combattre. Au plus tôt. On a grand besoin d’air propre, en somme, au moins chez soi. Il faut adopter des solutions qui permettent de filtrer et retenir les poussières fines sans les remettre en circulation dans les pièces dans lesquelles on vit.Turin, Varèse, Rome : ces villes italiennes sont au centre de la recherche publiée sur Lancet Oncology, ayant enregistré un taux de pollution parmi les pires d’Europe. Les poussières fines présentes dans l’air sont hors des paramètres établis par la Communauté européenne, selon laquelle les particules doivent rester en dessous de 40 microgrammes par mètre cube, les PM10, et en dessous de 20 microgrammes, les PM25. Voilà qui est préoccupant : le lien est très étroit entre concentration de polluants dans l’air et risque de souffrir d’un cancer du poumon. Les nouveaux cas enregistrés en Italie depuis 2010, malheureusement, le confirment. Les poussières fines qu’on respire tous les jours en se baladant dans les rues de la ville, ou qui entrent dans les maisons, sont un ennemi à combattre. Au plus tôt. On a grand besoin d’air propre, en somme, au moins chez soi. Il faut adopter des solutions qui permettent de filtrer et retenir les poussières fines sans les remettre en circulation dans les pièces dans lesquelles on vit.

Newsletter

San Raffaele, excellence italienne

La thérapie génique avec le virus HIV fonctionne. C’est ce que démontre une recherche, publiée sur la prestigieuse revue San Raffaele de Milan, fruit du travail des scientifiques de l’Institut San Raffaele de Milan. Un autre succès pour la structure milanaise, l’une des excellences mondiales dans le domaine de la recherche. Le San Raffaele utilise les unités de traitement de l’air Sabiana, pour confirmer qu’à excellence, correspond excellence.La thérapie génique avec le virus HIV fonctionne. C’est ce que démontre une recherche, publiée sur la prestigieuse revue San Raffaele de Milan, fruit du travail des scientifiques de l’Institut San Raffaele de Milan. Un autre succès pour la structure milanaise, l’une des excellences mondiales dans le domaine de la recherche. Le San Raffaele utilise les unités de traitement de l’air Sabiana, pour confirmer qu’à excellence, correspond excellence.

Newsletter

Sabiana chauffe le nid du géant

La presse internationale a longuement parlé du choix d’Airbus, entreprise aéronautique française qui construit les géants de l’air, pour chauffer les hangars dans lesquels est monté l’Airbus A380. Un choix encore plus significatif si on tient compte de la difficulté d’un marché qui n’accorde pas facilement l’honneur de la première place à des entreprises étrangères. Voici ce que dit à ce propos la prestigieuse revue anglaise Inside Industry.La presse internationale a longuement parlé du choix d’Airbus, entreprise aéronautique française qui construit les géants de l’air, pour chauffer les hangars dans lesquels est monté l’Airbus A380. Un choix encore plus significatif si on tient compte de la difficulté d’un marché qui n’accorde pas facilement l’honneur de la première place à des entreprises étrangères. Voici ce que dit à ce propos la prestigieuse revue anglaise Inside Industry.

Newsletter

Sabiana conquiert les Jeux Olympiques de Sotchi

Avec une fourniture totale de 2400 appareils, Sabiana, l’entreprise de Corbetta, leader mondial de la climatisation Made in Italy, conquiert les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi de 2014. Les principaux médias internationaux ont parlé du phénomène Sabiana et de sa capacité de pénétrer les marchés étrangers.Avec une fourniture totale de 2400 appareils, Sabiana, l’entreprise de Corbetta, leader mondial de la climatisation Made in Italy, conquiert les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi de 2014. Les principaux médias internationaux ont parlé du phénomène Sabiana et de sa capacité de pénétrer les marchés étrangers.